Communication




La Compagnie Prestige de Bercé vous invite à lire un communiqué et le journal local qui suit :
L'ECHO DE SAINT PIERRE

Mesdames et messieurs,

 

C'est encore avec un énorme plaisir que nous vous joignons cette nouvelle version de l'Echo de Saint Pierre n°27.

Bien sûr, vous remarquerez que ce numéro a été un peu écourté, dû en partie à la disponibilité réduite de nos rédacteurs.

Mais je vous rassure de suite en vous promettant dès à présent que votre Echo de Saint Pierre habituel retrouvera sa forme initiale dans ces prochains numéros. 

 

Aussi, n'hésitez pas à nous transmettre les adresses mail de vos amis, de votre famille et/ou de vos voisins qui souhaiteraient recevoir notre petit journal local, en vous assurant bien évidemment la confidentialité.

 

En vous souhaitant de mémorables vacances et en vous souhaitant une très bonne lecture,

cordialement

 

Monsieur LEROUX Noël. 

et son équipe de la Commission du Journal Communal 

mairie.st-pierre@wanadoo.fr



Sur ce site web, si vous utilisez le navigateur Internet Explorer, quelque soit la version, vous n'avez pas de chance !! Le document ne s'affiche pas, mais pas de soucis, cliquez sur le titre du document (ici "Echo de St Pierre") et vous serez renvoyer sur le site web de Scribd qui offre la possibilité de lire gratuitement comme un livre tout document mis en ligne. Bonne lecture





Enfin une initiative rassurante !!!!
Ces jeunes filles et fils d'agriculteurs semblent prendre conscience du dérapage de notre société de consommation. Ils ne veulent ni être les otages d'un lobbying outrancier, ni les victimes financières d'une mondialisation effrénée. Certes,il ne sont ni bio ni naturel dans leur future pratique de l'agriculture, mais ils ont pris en compte tous ces petits message que Dame Nature peut leur communiquer.
Ils sont les uns et les autres plus intelligents que ne le pensents leurs banquiers, leurs assureurs, leurs marchands d'intrants ou de matériels et même peut-être leur cabinet comptable, voir leurs syndicats qui aux travers de leurs leaders cultivent un égo incommensurable (il ne seront pas tous ministres, hélas pour eux)
Je n'ai pas osé parler de la grande distribution !! Pourquoi ? J'observe qu'actuellement, autant du côté agriculture raisonnée que bio, les points de ventes et AMAP fleurissent tous les jours, une dynamique s'est mise en route et l'essence de celle-ci est bien la volonté des consommateurs (avertis) de faire changer les choses.

Les Petits Ecolos de Verneil